Gaspé

Milles merci!

Viree2021_Banner_FB_v03.jpg

En partenariat avec

Tourisme Gaspésie

Gespeg

Gespeg, en langue micmaque, désigne la fin des terres. Pour atteindre la ville de Gaspé, centre névralgique de la péninsule, on s’enfonce dans l’immense baie du même nom, sur près de 35 kilomètres de profondeur.

La baie de Gaspé est bordée au nord par le splendide parc national Forillon. Créé en 1970 et d’une superficie de 245 km2, il renferme des écosystèmes forestiers, une côte maritime, des marais salants, des dunes, des falaises et des plages de galets. On aime le parc pour ses paysages, les ours qu’on y croise dans le sentier Les Graves ou les baleines et les phoques visibles du bout du monde, mais aussi pour les vestiges des maisons aujourd’hui inhabitées qui témoignent d’un passé bien vivant. Il faut se faire un devoir d’en apprendre sur l’histoire de l’expropriation des 225 familles vivant dans les limites de Forillon pour en comprendre toute la riche histoire de ce joyau gaspésien.

Fait inusité – le 19 juin dernier, un représentant de la 2e plus grande espèce de baleine au monde s’est échoué sur la plage de cap Bon Ami dans le parc. Les restes de la femelle rorqual commun mesurant 17 m sont encore visibles. La cause de la mort est inconnue; à vue d’œil, l’animal ne portait pas de lésions ou de marques d’empêtrement évidentes. Ce type d’incident nous rappelle combien nous avons encore beaucoup à apprendre sur ces géants que nous côtoyons.

Note - Si vous trouvez un mammifère marin mort ou en difficulté, contactez Urgences Mammifères Marins au 1-877-7baleine (1-877-722-5346).